Littérature

LITTERATURE | La terrifiante histoire et le sanglant destin d’Hansel et Gretel – Adam Gidwitz

couv74994267La sanglante histoire et le terrifiant destin de H. et G. … … ou la vraie-fausse histoire de Hansel et Gretel (celle que vos parents ne vous raconteront jamais). Vous y trouverez :

* un roi amoureux,

* un serviteur fidèle,

* un dragon redoutable,

* une boulangère mangeuse d’enfants,

* du sang,

* des doigts coupés,

* des têtes tranchées, et vous savez quoi ? Vous allez adorer.

P.S. : Aucun personnage n’a été blessé durant l’écriture de ce roman.

P.P.S. : Enfin… Ils s’en sont bien remis.

P.P.P.S. : Ne pas laisser à la portée de vos petits frères et sœurs. On vous aura prévenus…

Il était une fois une époque, où les contes étaient terrifiants…

Les contes comptent parmi mes genres littéraires préférés. J’apprécie autant les textes originaux que les réécritures. C’est la première fois que je vois une réadaptation de l’histoire d’Hansel et Gretel. J’ai plus l’habitude des réécritures du Petit Chaperon rouge ou de Blanche Neige.

J’étais vraiment partante pour le lire lorsqu’il m’a été proposé. J’ai pu le feuilleter à la librairie et c’est un très bel objet. Il est richement illustré par Nancy Pena et Joseph Vernot. Le jeu des couleurs est vraiment très bien rendu. J’ai donc commencé ce livre plutôt confiante.

*

Dès les premières pages, un certain nombre de points ont retenu mon attention et ont fait que j’ai facilement accroché à l’histoire racontée. En premier lieu, le roman est composé de plein de petits récits autour du conte d’Hansel et Gretel. Ils peuvent se lire les uns après les autres ou indépendamment car il y a toujours un début, un élément déclencheur et une fin. Après, le lecteur peut voguer entre les pages de l’ouvrage.

Ensuite, le titre est déjà tout un programme et il annonce la couleur. Ce n’est pas si enfantin que cela, finalement. Il est vrai que le tout est plutôt sanglant et un brin effrayant, peut-être, pour de jeunes lecteurs. Il y a quelques scènes avec quelques effusions de sang mais pas de quoi, non plus, en faire un film d’horreur. Donc, il n’y a rien de véritablement choquant, surtout quand le narrateur prévient à l’avance que de telles scènes vont se produire. Il n’y a plus de vraies surprises.

Enfin, j’ai bien aimé le style de l’auteur. Il y a un certain dynamisme qui se dégage de cette lecture qui n’est pas déplaisant. Mais, c’est également sur ce point que, malheureusement, ma plus grosse déception se situe.

*

En effet, même si le prologue est très bien, en avertissant le lecteur sur l’histoire qui va suivre, que l’auteur va essayer de revenir vers les vrais contes de Grimm, qui font réellement peur et qui ne donne pas forcément dans le happy ending, il y a d’autres choses qui m’ont déplu. Que la narrateur/auteur interpelle le lecteur, c’est plutôt un procédé sympathique, qui apporte une touche d’originalité. Cela créé un lien entre nous.

Cependant, j’ai trouvé qu’il y avait clairement un abus de la part d’Adam Gidwitz. A trop interpeller le lecteur, il en vient à casser le rythme de l’histoire. Alors que l’action commence à bien s’installer, il nous prévient que cela n’est pas encore terminé, que l’intrigue va devenir encore plus effrayante, sanglante… L’effet de surprise est également énormément gâché par les différentes annonces intempestives. Finalement, il n’y a plus vraiment de suspense.

*

Que dire également des personnages ? Je ne me suis pas spécialement attachée aux deux enfants. Ils sont creux et froids, ils ne véhiculent pas beaucoup de sentiments. Malgré les aventures qu’ils vivent et les malheurs qui s’abattent sur eux, je n’ai pas réussi à ressentir une quelconque sympathie à leur égard. Une certaine distance est ainsi créée.

*

La terrifiante histoire et le sanglant destin d’Hansel et Gretel est un roman qu’il me tardait de découvrir. Malheureusement, il n’a pas été à la hauteur de ce que j’espérais alors que, en apparence, il avait vraiment tout pour me plaire. Je reste donc sur une déception. Il y a tout de même de bonnes idées et j’ai pu souligner, tout de même, quelques points positifs. Cependant, il y a un gros point négatif (les interpellations continues et intempestives de l’auteur/narrateur) qui fait que cet ouvrage soit, au final, décevant, à mon avis.

« Une dernière chose, dans le cas où vous auriez décidé de refermer ce livre : l’univers des frères Grimm peut se révéler effrayant, mais ceux qui osent l’explorer se trouvent récompensés. Car, dans l’existence, c’est souvent dans les recoins les plus obscurs que se cachent la beauté la plus éclatante et la sagesse la plus lumineuse. Et bien sûr, le sang.« 

Publicités

Une réflexion au sujet de « LITTERATURE | La terrifiante histoire et le sanglant destin d’Hansel et Gretel – Adam Gidwitz »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s