Cinéma & Séries

CINEMA & SERIES | I am Hardwell

MV5BMjIyODQ5NDU0MV5BMl5BanBnXkFtZTgwODk0Mzc0MTE@._V1_SY317_CR5,0,214,317_AL_Réalisé par : Robin Piree

Date de sortie française : 2013

Durée : 1 heure 10 minutes

Genres/Thèmes : documentaire ; musique ; DJ ; électronique ; Hardwell…

Avec : Robbert van de Corput (Hardwell)…

For over two and half years, Hardwell has been followed by videographer Robin Piree, the man behind Hardwell’s stunning aftermovies and Q&A concepts. During that time Piree had been extensively filming the 25-year-old DJ/producer’s exponential growth from being an upcoming artist to becoming an international superstar. The documentary provides a captivating inside-look on Hardwell that is just as rare as the story behind the dance music phenomenon during a period when Hardwell’s international success grew exponentially.

I am Hardwell est un documentaire tourné pendant trois ans, de 2010 à 2013. Il s’agit de la période de la carrière de Robbert van de Corput a explosé, devenant, successivement, le sixième meilleur DJ du monde, selon le magasine DJ Mag, qui établit chaque année un top 100 des meilleurs artistes de la scène électro, puis le premier. Je ne dirai pas que je suis une grande fan d’Hardwell. J’aime quelques uns de ses titres. J’ai vu ce documentaire plus par curiosité que par réel fanatisme.

En fin de compte, après avoir visionné ce documentaire, la question qui se pose est : qu’est-ce qu’il m’a apporté ? Est-ce qu’il est si intéressant de le voir ? Il y a des choses qui le sont clairement mais il y en a aussi, beaucoup plus nombreuses, qui m’ont laissée un peu plus indifférentes. Ce sont surtout les aspects ayant trait au fait qu’il veut faire un concert à cet endroit précis et que ce dernier doit être ainsi. Il y a aussi peut-être un peu trop de scènes de concert mais il faut bien meubler une heure. Finalement, je me rends compte que j’aurai préféré un documentaire plus généraliste et pas uniquement sur un artiste (surtout quand c’est quelqu’un dont je ne me considère pas spécialement comme une fan). Malheureusement, je ne suis pas sûre de pouvoir en trouver un.

Cependant, il y a tout de même quelques aspects qui m’ont « captivé ». Il est tout de même intéressant de voir la manière dont s’organise un concert, à quoi peut ressembler la vie d’un DJ mondialement connu (et encore). En revanche, j’aurai aimé voir certains points un peu plus développés comme ses influences (autres que Tiësto qui revient à peu près tout le temps) mais également comment il est venu à fonder sa propre boîte de production…

I am Hardwell est un documentaire qui m’a laissé un sentiment plutôt mitigé. Il ravira les grands fans qui suivent Hardwell depuis longtemps. Il laissera les autres plutôt sceptiques ou indifférents. Il ne marque pas les esprits.

Publicités

Une réflexion au sujet de « CINEMA & SERIES | I am Hardwell »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s