Littérature

LITTERATURE | La sorcière qui détestait les cadeaux, les enfants… et Noël de Sarah K. et Ronan Badel

winter

chall

9782092507810_1_75Personnage de Noël italien, Befana est une vielle sorcière gentille. Mais ici, elle est plutôt agacée de voir combien le Père Noël est aimé, combien les enfants – qu’elle déteste plus que tout – sont joyeux à la veille des fêtes. Et si elle jouait un tour à tout le monde en transformant le Père Noël en méchant Père Fouettard… Ce serait bien plus drôle se dit-elle : les enfants n’obtiendraient que haricots verts, brocolis, navets et crottes fumantes en guise de cadeaux. Voilà de quoi donner un coup d’arrêt à la fête et faire pleurer beaucoup d’enfants. Pour la sorcière Befana qui se sent bien seule dans sa cave sombre, ce serait aussi une bonne chose : elle gagnerait ainsi un compagnon. En effet, depuis toujours elle aime le Père Fouettard qui occupe ses rêves et ses pensées les plus secrètes. Il lui semble tellement beau avec ses guenilles sales et fripées, ses mules trouées et ses cheveux noirs comme la nuit, grouillant de poux. Grâce à une potion magique placée au pied d’un sapin, dans la maison de la famille Joyeux, elle espère réussir son mauvais coup.

Pas d’extrait

Pour cette troisième journée du mois de Décembre, le challenge Il était deux fois Noël nous propose de parler d’un album pour enfant. Le département jeunesse de la médiathèque André Malraux à Strasbourg proposait une large sélection d’ouvrages autour de cette thématique. Par curiosité, j’en ai pris deux dont La sorcière qui détestait les cadeaux, les enfants et… Noël. Pourquoi celui-ci plutôt qu’un autre ? A mon avis, il fait une bonne transition entre les fêtes d’Halloween et la période de Noël vu qu’il parle d’une sorcière et de sa relation avec le Père Noël.

*

L’histoire est signée Sarah K. et elle ravira les petits comme les grands. Il n’y a pas tellement de textes. Deux trois phrases accompagnent chaque illustration donc il est parfait pour ceux qui commencent à lire. Ensuite, c’est une sorcière un peu terrifiante qui aime les potions magiques et un peu dégoûtantes mais elle est terriblement attachante. J’ai aimé sa petite passion pour le Père Fouettard qu’on oublie petit à petit et sa volonté de transformer le Père Noël en ce dernier. Je me suis tout de même bien amusée avec cette petite intrigue toute mignonne et drôle. La fin m’a également surprise. Je m’attendais à un final plutôt classique mais il y a un petit retournement de situations qui m’a vraiment étonné. Toute l’histoire m’a réellement plu. C’est drôle, attendrissant, étonnant. Bref, c’est un excellent ouvrage pour la jeunesse.

Par ailleurs, les illustrations de Ronan Badel sont superbes. J’ai beaucoup aimé ses peintures pour illustrer l’histoire. J’ai adoré les coups de pinceaux parfois apparents. Il y a une certaine dynamique qui colle bien au personnage de la sorcière Befana.

*

Ma chronique est un peu courte mais c’est un album jeunesse que j’ai franchement apprécié. Tout m’a vraiment plu dans cet album. Je n’en lis pas souvent voire jamais mais je crois que je devrai m’y intéresser plus en avant. Je pense qu’il y a moyen de trouver de petites pépites, que ce soit du point de l’histoire et des illustrations.

Publicités

3 réflexions au sujet de « LITTERATURE | La sorcière qui détestait les cadeaux, les enfants… et Noël de Sarah K. et Ronan Badel »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s