Littérature

LITTERATURE | Lettres du Père Noël de J.R.R. Tolkien

wintercouv37623753Plus connu pour ses travaux universitaires et pour l’invention de la Terre du Milieu, J.R.R. Tolkien est aussi un formidable auteur de contes pour enfants. Comme Bilbo le Hobbit et Roverandom, les Lettres du Père Noël ont d’abord été destinées à ses trois fils et à sa fille, auxquels, chaque année entre 1920 et 1943, Tolkien a écrit une lettre (parfois deux) prétendument envoyée du pôle Nord par le Père Noël ou l’Ours polaire.

Ces trente lettres et les dessins qui les accompagnent forment un récit très prenant des aventures de l’homme en rouge et à la barbe blanche, de son ours assistant, et de leurs démêlés avec les gobelins. Un ouvrage qui plaira aux enfants, à leurs parents, et surprendra plus d’un amoureux de Tolkien.

Pas d’extrait

Le Book Club du mois de décembre 2013 de Livraddict avait pour thème Noël. Le livre qui a été choisi est Lettre au Père Noël de J.R.R. Tolkien. Cela tombait bien car cela faisait un moment que je désirais le lire. Je ne regrette pas de l’avoir découvert, bien au contraire. J’ai passé un très bon moment. En revanche, je ne l’ai pas lu d’une traite mais plutôt, lettre après lettre, comme un petit calendrier de l’Avent littéraire pour patienter jusqu’à Noël.

*

Le livre en lui-même est magnifique. J’ai lu l’édition de chez Pocket et je suis contente qu’ils aient gardé les lettres d’origine, les dessins voire qu’ils en aient agrandi certaines parties. C’est vraiment un coup de cœur sur tous les plans.

Personnellement, j’ai lu l’édition de poche, chez Pocket. Je l’ai trouvé relativement bien présenté avec la traduction des lettres et la reproduction de ces dernières à côté. Certains dessins ont été agrandis pour mieux permettre au lecteur de voir les détails. Finalement, je n’ai pas été déçue par ce point car je la trouve relativement claire et agréable.

Pour continuer sur les dessins, je dois dire que je suis heureuse que certains soient agrandis ou que des détails ont été mis en avant. Le fait que ce soit une édition de poche ne rend pas forcément hommage à ces derniers. Grâce à ce procédé, il est vrai que le lecteur peut plus facilement admirer ces derniers. Après, j’ai trouvé qu’ils étaient relativement bien fait quoiqu’un peu enfantin.

*

Il est vrai que, souvent, l’Ours polaire se permet des interventions, des commentaires sur les lettres du Père Noël. Quand je regardais les lettres d’origine, pour essayer de déchiffrer l’écriture tremblotante de ce dernier, les interventions des différents personnages étaient en peu brouillonnes. La lecture de ces dernières ne devait pas forcément être très fluide car il fallait regarder un peu partout. Cependant, la traduction a peut-être pris quelques libertés que je trouve intéressante, en les incorporant au bon endroit, au bon moment. Cela rend la lecture moins compliqué à suivre, en définitif.

En revanche, je regrette que ces interventions soient moins bien marquées que dans les lettres d’origine où le style d’écriture changeait, respectait les caractères des différents personnages. J’aurai aimé qu’un tel changement se fasse également pour vraiment marquer quand d’autres personnages que le Père Noël intervienne dans la lettre.

J’ai été étonnée de voir des fautes d’orthographes aussi énormes dans mon exemplaire. Je suis allée voir la lettre d’origine et j’ai vu qu’il y en avait aussi. Finalement, passé le premier énervement, j’ai adoré retrouver les mêmes fautes. En effet, pour moi, cela respecte encore plus l’oeuvre de Tolkien, le charme de ces lettres…

*

Je trouve qu’il est assez difficile de parler des personnages à travers ces lettres car nous avons surtout le récit du Père Noël et de son ours. Cependant, les deux sont très attachants et l’auteur a vraiment dû s’amuser à les créer pour ses enfants. J’ai eu un coup de coeur pour l’ours maladroit qui ne fait que des bêtises. C’est un sacré personnage et j’ai beaucoup aimé la réaction du Père Noël à chacune de ses nouvelles aventures. Il s’énerve contre ce dernier mais on sent une certaine tendresse pour lui. Cette relation m’a fait penser à celle que peut entretenir un père avec ses enfants.

Certes, les lettres sont un peu décousues, en même temps, elles ont été rédigées pendant une grande période. Cependant, je n’ai pas eu de difficultés à suivre les aventures qui y sont décrites dans la mesure où, finalement, ce n’est pas une véritable histoire avec un début et une fin. J’ai pris chaque lettre comme elle venait.

*

Une très belle lecture de Noël que je recommande aux petits comme aux plus grands. J’ai passé vraiment un très bon moment. Il est bien plus accessible que Le Seigneur des Anneaux. Un coup de cœur.

Publicités

4 réflexions au sujet de « LITTERATURE | Lettres du Père Noël de J.R.R. Tolkien »

  1. J’ai adoré ce bouquin aussi. Tolkien a eu une idée adorable pour ses enfants. Ce que j’ai aimé aussi c’est que l’on sent une évolution dans les lettres qui suit l’évolution de ses enfants au final. Enfin tout ça pour dire que je rejoins totalement ton avis =)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s