Littérature

LITTERATURE | Fusion de Julianna Baggott

couv28241304Willux et les Purs sont en colère depuis la fuite de Partridge. S’il ne revient pas, leur vengeance entraînera une destruction totale. Mais depuis que ce dernier et ses amis Pressia et Bradwell connaissent la vérité sur le dôme, ils veulent le renverser. Ils doivent rapidement trouver une solution.

Pas d’extrait

Merci beaucoup aux éditions J’ai Lu pour ce roman. J’avais adoré le premier tome qui fut une belle découverte et un coup de cœur. L’univers et la réflexion mis en place par l’auteur étaient à la fois terrifiants et fascinants. Cependant, ayant lu le premier tome à sa sortie, j’ai eu énormément de mal à me replonger dans ce deuxième tome.

*

J’ai laissé passer trop de temps entre les deux tomes et, finalement, quand j’ai commencé Fusion, je ne me rappelais plus de grands choses. Heureusement, dès les premières pages, Julianna Baggott remet un certain nombre d’aspects en place, fait des petites récapitulations pour le lecteur qui, comme moi, est un peu perdu.  C’est vraiment appréciable mais cela ralentit un peu le début.

En effet, contrairement au premier tome qui, pourtant, introduisait l’univers et les personnages, ce deuxième tome est beaucoup plus lent. S’il y a de l’action, cette dernière arrive plus tardivement. Il faut attendre un peu plus d’une centaine de pages, à mon avis, avant que le livre trouve son rythme, m’accroche totalement. Le début est plutôt tourné vers la psychologie des personnages. Certains fuient, d’autres essaient de trouver une place dans ce nouvel ordre qui semble s’établir.

*

Malgré un début un peu trop lent, c’est toujours incroyable de se retrouver dans cet univers. Même si le lecteur le connaît, certains aspects restent tout de même effrayants. Certes, l’effet de surprise est passé depuis le premier tome. Le lecteur s’est pertinemment que c’est un monde dangereux et donc, la tension est légèrement moindre, même si on ne sait pas quand le danger va surgir.

Il y a quelques aspects qui sont nouveaux ou qui sont beaucoup plus développés comme les expériences génétiques, la possibilité de rendre les victimes des explosions nucléaires « pures ». Le tout est toujours très bien développé et pensé. L’auteur va dans les moindres détails de ses idées, faisant de sa série l’une des meilleures, à mon avis, séries de dystopie à l’heure actuelle. Il y a un foisonnement de détails qui rendent vraiment la série intéressante, fouillée. C’est un roman avec beaucoup d’épaisseur mais également de noirceur.

Cependant, il y a juste un petit aspect qui m’a un peu énervé dans l’histoire, surtout au début. En effet, il y a une petite histoire d’amour entre Pressia et … qui m’a beaucoup moins touché que celle de son demi frère. Comme les chapitres sont plutôt découpés en fonction des personnages, nous avons accès à leurs pensées. Celles de Pressia tournaient très souvent autour du fait qu’elle aimait cet homme mais qu’elle ne voulait pas se mettre en couple avec lui parce que blah blah blah. Cela ajoute une touche plus légère à un roman qui est plus sérieux mais qui ne m’a pas non plus totalement convaincu.

*

Encore une fois, j’ai passé un très bon moment de lecture avec cette auteur. L’univers est toujours aussi bien développé, quelques rebondissements qui nous tiennent en haleine. Il est dommage que le début soit si lent, à mon avis. Pour terminer sur une note un peu plus futile. Je trouve que la couverture est, une nouvelle fois, absolument magnifique !

Chroniques des autres tomes : Pure ; Cendres

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s