Cinéma & Séries

CINEMA & SERIES | Torchwood, Saison 4

44_4036Série créée par : Russell T. Davies

Diffusée pour la première en : 2008

Genres/Thèmes : drame ; science-fiction ; action…

Avec : John Barrowman ; Eve Myles…

Cette série porte sur les machinations et les activités de la branche de Cardiff du Torchwood Institute, qui s’occupe principalement des incidents impliquant des extraterrestres. C’est le spin-off de la série de science-fiction Doctor Who avec laquelle elle est étroitement liée.

J’ai commencé cette série anglaise, spin-off de Doctor Who, il y a à peu près trois ans maintenant. Cependant, je refusais catégoriquement de regarder la quatrième et dernière saison pour ne pas dire adieu à une série que j’ai adoré jusqu’à présent. J’ai finalement cédé et je ne regrette pas d’avoir découvert cette dernière saison.

*

Les réalisateurs et les scénaristes ont repris le même principe que pour la troisième saison. A savoir, il y a une seule et même intrigue qui se développe au fur et à mesure  des épisodes. Cela leur permet de vraiment creuser l’intrigue, d’aller plus loin, d’explorer toutes les possibilités. Comme toutes les autres saisons de Torchwood, celle-ci est prenante, remplie d’actions et de rebondissements, jusqu’à la toute fin.

J’ai adoré retrouver le capitaine Jack Harkness. C’est une des personnages, toutes séries confondues, que j’apprécie le plus. Il est totalement atypique, haut en couleur… L’interprétation de John Barrowman est incroyable. Il donne toute sa force à ce dernier. Gwen est également un personnage que j’apprécie tout particulièrement. Battante et profondément humaine, c’est quelqu’un à qui on peut facilement s’identifier. J’aime la relation qu’ils entretiennent. Dès la première saison, le ton est donné. Elle est très souvent ambiguë. Le spectateur ne sait jamais vraiment si c’est des sentiments amoureux, de la haine ou de l’amitié. Selon les événements, ils oscillent de l’un à l’autre mais il y a toujours un grand attachement réciproque entre eux. Personnellement, j’aime à croire que dans d’autres circonstances, ils auraient réellement pu finir ensemble.

*

Par ailleurs, le seul regret que je peux avoir par rapport à cette quatrième saison, c’est le fait que je n’ai pas spécialement retrouver cette petite touche typiquement anglaise qu’il pouvait y avoir dans les trois premières saisons. Il me semble que cette dernière a été co-produit par une société américaine. Du coup, il y a peut-être un peu moins d’humour (nous avons tout de même le droit à quelques répliques bien senties), beaucoup plus d’explosions, de scènes où on voit apparaître qu’il y a déjà plus de budgets. Torchwood perd ainsi un peu de son charme mais cela reste tout de même un coup de coeur. Il y a de nombreux aspects qui m’ont beaucoup plu. J’en garde plus qu’un bon souvenir.

Toutefois, la fin est relativement ouverte pour une possible reprise que j’espère de tout coeur.

Chroniques des autres saisons : Saison 1 Saison 2Saison 3

Publicités

6 réflexions au sujet de « CINEMA & SERIES | Torchwood, Saison 4 »

  1. J’ai vu quelques épisodes mais je les avais regardé dans le désordre. Résultat je ne sais même pas quelle saison j’ai vu ! J’avais plutôt adhéré mais j’ai une préférence pour Doctor Who ! 😉

    J'aime

  2. On a accroché dés la première saison avec MrJuin, du coup on les a toutes regardées à la suite et on a adoré! Personnellement je suis fan de Gwen, alors que Monsieur est un inconditionnel de Jack.
    Et c’est cette série qui nous a amenés à jeter un oeil à Doctor Who ( oui, on fait les choses à l’envers chez les Juin ^^ ).

    J'aime

    1. C’est vrai que la majorité des personnes qui ont regardé Torchwood ont souvent d’abord vu Doctor Who et ont adoré le personnage de Jack. Le Docteur n’apparaît pas physiquement dans Torchwood, il est juste évoqué de temps à autres mais rarement.

      J'aime

  3. Contrairement à toi, j’ai pas du tout accroché à la saison 4 à cause de ce manque d’humour bien anglais. Je suis passée de Doctor Who à Torchwood parce que j’adore Barrowman mais là dans cette saison 4, il me manquait la petite touche british de la BBC pour réussir à me plaire. J’ai abandonné au bout de 3 épisodes, c’est pour dire.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s