Cinéma & Séries

CINEMA & SERIES | Une merveille histoire du temps

affich_27291_1Réalisé par : James Marsh

Date de sortie française : 21 janvier 2015

Durée : 2 heures 3 minutes

Genres/Thèmes : biographie ; drame

Avec : Eddie Redmayne ; Felicity Jones ; David Thwelis ; Harry Lloyd ; Charlie Cox ; Emily Watson…

1963, en Angleterre, Stephen, brillant étudiant en Cosmologie à l’Université de Cambridge, entend bien donner une réponse simple et efficace au mystère de la création de l’univers. De nouveaux horizons s’ouvrent quand il tombe amoureux d’une étudiante en art, Jane Wilde. Mais le jeune homme, alors dans la fleur de l’âge, se heurte à un diagnostic implacable : une dystrophie neuromusculaire plus connue sous le nom de maladie de Charcot va s’attaquer à ses membres, sa motricité, et son élocution, et finira par le tuer en l’espace de deux ans.

Grâce à l’amour indéfectible, le courage et la résolution de Jane, qu’il épouse contre toute attente, ils entament tous les deux un nouveau combat afin de repousser l’inéluctable. Jane l’encourage à terminer son doctorat, et alors qu’ils commencent une vie de famille, Stephen, doctorat en poche va s’attaquer aux recherches sur ce qu’il a de plus précieux : le temps.

Alors que son corps se dégrade, son cerveau fait reculer les frontières les plus éloignées de la physique. Ensemble, ils vont révolutionner le monde de la médecine et de la science, pour aller au-delà de ce qu’ils auraient pu imaginer : le vingt et unième siècle.

Ce début d’année 2015 est marqué par la sortie d’un grand nombre de films qui ont l’air vraiment bien. Entre The Imitation GameInvincibleInto the Woods ou bien Kingsman, pour ne citer qu’eux, il y avait aussi ce biopic sur Stephen Hawking. Je n’ai pas arrêté d’en entendre parler : sur Tumblr, par ma mère qui voulait absolument le voir, par ma petite soeur qui l’avait vu et adoré… Bref, je ne pouvais définitivement pas passer à côté de ce dernier.

En outre, Eddie Redmayne est un acteur que j’apprécie énormément. J’ai un certain nombre de films de sa filmographie et il n’a jamais cessé de m’étonner. Par ailleurs, les différents extraits que j’ai pu voir du film montrait une performance incroyable. Il a d’ailleurs eu un Oscar pour son jeu d’acteur dans The theory of everything et il est amplement mérité.

J’ai finalement pu voir ce film et j’en ressors toute chamboulée. Je comprends mieux toutes les critiques élogieuses qu’il a pu avoir. Il n’y a rien que je n’ai pas aimé dans ce biopic. C’est mon plus gros coup de coeur depuis le début de l’année.

*

Une des premières choses que je retiens de ce film, c’est l’histoire. Le réalisateur s’est basé sur le livre de Jane Hawking, Travelling to infinity que j’aimerai beaucoup lire. Il montre un peu les théories de Stephen Hawking sur le temps, les trous-noirs… Les explications données ne sont pas très compliquées et relativement faciles à comprendre et suivre pour ceux dont les connaissances en la matière sont inexistantes. Nous y voyons aussi le quotidien du couple, comment ils font face à la maladie, les difficultés de la vie quotidienne. J’y ai vu beaucoup d’espoir malgré tout.

Ensuite, j’avoue que la manière dont le film est tourne donne des séquences avec des images incroyables. Déjà, il y a une très belle lumière tout au long, très douce la plupart du temps. Il y a une certaine simplicité. Le tout est renforcé par la musique du film (récompensée par un Golden Globe). Cette dernière est signée Jonas Jonasson. Il n’y a aucune chanson, juste de magnifiques morceaux où le piano et le violon domine. Depuis que j’ai vu le film, je n’arrête pas d’écouter en boucle la bande sonore et, plus je l’écoute, plus je me rends compte de l’incroyable travail et talent du compositeur. Il a vraiment su retranscrire de nombreuse émotions à ses morceaux. Il y a tantôt des morceaux plus joyeux, envolés et d’autres, plus tristes, mélancoliques… La musique répond bien aux images, dégageant ainsi une simplicité et une douceur.

Enfin, je tenais à souligner l’incroyable performance des acteurs. Harry Lloyd ne campe pas forcément un des rôles principaux, pourtant, il crève l’écran à chacune de ses apparitions. Peu importe le rôle qu’il joue, il est épatant et il dégage un charisme incroyable. Felicity Jones, actrice que je connaissais pas, joue également très bien, avec beaucoup de finesse et d’émotions. Cependant, celui que je retiens de ce film, c’est tout simplement Eddie Redmayne. Il m’a laissé bouche bée dans son interprétation de Stephen Hawking. Il est devenu totalement ce dernier. Il est surtout impressionnant lorsqu’il prend vraiment les symptômes de la maladie dont souffre le physicien. Il mérite très largement son Oscar.

*

Une merveilleuse histoire du temps est un film qui m’a plus par tous ces aspects. L’histoire est belle, touchante et pleine d’espoir. La musique est parfaite et véhicule plein d’émotions différentes. Les acteurs livrent tous ici une belle performance. C’est définitivement mon plus gros coup de coeur et je crois qu’il y a bien longtemps qu’un film ne m’a pas autant plu et touché.

Publicités

5 réflexions au sujet de « CINEMA & SERIES | Une merveille histoire du temps »

  1. Je meurs d’envie de voir ce film ! J’étais tellement contente de voir qu’Eddie Redmayne a remporté l’Oscar pour ce rôle, je ne peux pas ne pas voir ce film, surtout après ce que tu en dis là !

    J'aime

  2. Je ne l’ai pas encore vu mais ça sera pour bientôt ! J’adore l’acteur Eddie Redmayne et je suis contente pour son oscar ! Il a joué dans Birdsong (l’adaptation d’un roman de Sebastian FAULKS que j’adore) et il était incroyable !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s